Trièves en Transition


Restitution du voyage à Totnes samedi 8 mai à Mens

 

Nous avons le plaisir de vous inviter à la restitution de notre séjour à Totnes et de la formation que nous y avons suivie.

le samedi 8 mai à 18h chez Jeremy Light, à Mens (route de Corps, dernière maison sur la gauche).

Nous vous y parlerons du séjour, de ce que nous avons appris ou pratiqué pendant le stage, et du fonctionnement de Totnes en transition (la plus ancienne ville en transition de la planète).
Puis nous vous proposerons un exercice pratique qui vous donnera un aperçu de ce que nous rapportons dans nos bagages.

Ce temps d’échange sera suivi d’un apéro dînatoire dans le jardin avec ce que vous aurez apporté.

Contact :

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
Vérification :
 


Fertilisation et compostage : un enjeu pour l’avenir

 

En ce printemps 2010, le prix du pétrole augmente à nouveau. Au cours du Forum International de l’Energie à Cancun au Mexique, fin mars, les Etats semblent avoir pris conscience de la fin définitive du pétrole bon marché. Dans ce contexte se pose une question majeure : notre production alimentaire étant totalement dépendante du pétrole, y compris les engrais et les pesticides, comment produire nos aliments à un coût supportable et, surtout, comment remplacer les engrais, que l’on soit agriculteur ou jardinier ? Le compostage de nos déchets organiques, technique de fabrication d’un engrais de qualité, est une réponse. L’association Trièves Compostage travaille depuis 2007 à la promotion du compostage domestique et semi-collectif sur les cantons de Mens et de Monestier-de-Clermont, et dans tout le Sud-Isère.

Les enjeux du compostage
En France, 5 millions de personnes pratiquent le compostage. Mais le compostage en milieu rural est une tradition qui se perd, les déchets de cuisine et de jardin terminant le plus souvent à la poubelle. Les politiques actuelles visent à encourager le compostage par les particuliers afin que le maximum des déchets compostables soit traité sur place. Nous produisons environ 100 kg de déchets de cuisine par personne et par an, ce qui représente environ 400 tonnes pour le Trièves, auxquels il faut ajouter les déchets de jardin.

compost3small.jpg

Le compostage permet de réduire la quantité de déchets à ramasser par la collectivité, ce qui contribue à la réduction des coûts et de la pollution liée aux transports. Le compost est un excellent engrais pour les cultures et les plantes et un amendement nécessaire au maintien d’une bonne structure du sol. De plus, le compost agit comme une éponge qui garde l’eau : il garantit des économies d’eau pour l’arrosage. Le paillage (technique du compostage de surface) permet aussi d’économiser jusqu’à 30% d’arrosage en pleine chaleur.
Les actions de Trièves Compostage
Il s’agit d’encourager la création de composts collectifs et individuels par la création de composts de quartier et de cantine scolaire, valorisant les ressources et les savoir-faire locaux. 23 sites ont ainsi été installés depuis 2007. La formation des employés communaux et l’organisation d’ateliers de compostage pour les particuliers souhaitant composter dans leur jardin ont touché 547 participants depuis 2007. En 2009, 158 personnes ont été formées pour devenir guides composteurs et enseigner à leur tour la technique à leurs voisins. Un service de broyage des petits branchages, indispensables à un bon compost, a été mis en place par l’association, qui fait des démonstrations de broyage et loue un broyeur électrique aux particuliers. Elle accompagne aussi les collectivités pour mettre en place un service de broyage communal, et conseille élus et techniciens sur le sujet.

 

trievescompostage.jpg

 Retrouvez le site de Trièves Compostage

 

Les orientations de Trièves Compostage d’ici 2025 :
- Encourager la pratique individuelle du compostage en visant 95% des déchets issus de cuisine compostés sur le territoire.
- Récupérer de l’énergie en promouvant récupération de la chaleur du compostage pour les serres.
- Maintenir la fertilité de la terre et compenser le manque d’engrais chimiques : pour venir en aide à la filière agricole qui va souffrir du renchérissement du pétrole, on peut développer encore plus le compostage des déchets domestiques, en incluant notamment le compostage des toilettes sèches et la récupération d’urine, comme la Suisse et la Suède commencent à l’expérimenter. Trièves Compostage peut devenir un centre de formation des conseillers agricoles. Le compostage du fumier permet aussi la production d’un engrais plus efficace. Enfin, l’utilisation d’engrais verts est un autre moyen complémentaire pour fertiliser les sols cultivés. Autant de techniques qui seront d’une utilité capitale dans l’agriculture de demain.

Article réalisé avec la participation de Trièves Compostage et paru dans les Nouvelles du Pays, mai 2010


La 5ème Batterie du 16ème G... |
Presse et le Temps |
Cupidon - Aide aux rencontres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VISION HUMAINE
| actforchange
| collectif d'enseignants de ...