Trièves en Transition


Se réjouir – oui, mais de quoi ?

Se réjouir - oui, mais de quoi ? dans Calendrier et actualités locales QuelleFoire12-affiche72

Se réjouir – C’est à cela que nous invitent de récents articles triomphants sur de nouvelles découvertes de pétrole. Pétrole au large de la Guyane, pétrole en Arctique, pétrole (ou huile) de schiste partout en France, et aussi les fameux gaz de schiste. Les auteurs de ces articles nous annoncent l’aube d’une nouvelle ère énergétique où le carburant coulera sans limite.

Mais ils oublient aussi de nous dire qu’on ne parle pas du même pétrole. Que ces pétroles et ces gaz nouveaux (dont on connaît en réalité l’existence depuis longtemps) sont des pétroles de mauvaise qualité, fournissant moins d’énergie à volume égal, et très difficiles à extraire. Le résultat est un prix de production élevé, et surtout des rythmes de production plus lents (pour diverses raisons géologiques, tecniques et financières). Le coût de ces pétroles et gaz pour l’économie mondiale est élevé, et quand les cours mondiaux sont trop faibles (ce qui est le cas en ce moment), la production baisse ou s’interrompt temporairement pour cause de non rentabilité. Aux USA, des exploitants de gaz de schiste sont au bord de la faillite pour cette raison. L’ère du pétrole et des carburants bon marché est bel est bien finie.

Mais à supposer que nous disposions de pétrole bon marché pour l’éternité, y aurait-il vraiment de quoi se réjouir ? Le réchauffement climatique actuel est due en partie à notre consommation de combustibles fossiles (pétrole et chardon surtout). Nous savons déjà que les objectifs de réduction des émissions de CO2 pour maintenir le réchauffement dans des limites acceptables ne seront pas atteints : au contraire, les émissions mondiales de CO2 continuent à croître rapidement. Le pétrole, c’est aussi lui qui nous permet d’exploiter si efficacement les ressources naturelles de la planète, dont beaucoup sont aujourd’hui au bord de l’épuisement. C’est lui qui nous permet de détruire si efficacement des écosystèmes vitaux et les espèces qui le peuplent, plus vite qu’ils ne peuvent se renouveler.

Alors, quand on nous annonce de nouvelles découvertes de pétrole et de gaz, faut-il vraiment se réjouir ?

Se réjouir – C’est à cela que vous invite la nouvelle Foire du Trièves, qui à partir de cette année remplace la traditionnelle Foire Bio, aux mêmes dates (15 et 16 septembre). Placée sous le signe de la transition énergétique et économique, elle vous présentera une large palette d’acteurs locaux dont l’action et les projets contribuent déjà à préparer un monde moins consommateur d’énergie, plus respectueux de nos ressources, plus juste et plus équitable.

Producteurs en vente directe, agriculteurs transformant leurs produits, production énergétique locale et non polluante, épargnants au service de l’économie du territoire, solidarité avec les plus démunis, acteurs culturels et médias qui participent au lien social, recycleurs de matériaux, covoitureurs, labours et débardage avec chevaux, particuliers louant leurs véhicules, chaufferies fonctionnant avec du bois local, commerçants se fournissant sur place, élus préparant l’urbanisme de demain… Le Trièves est riche d’énergie humaine de créativité, riche d’actions qui préparent cet avenir avec moins d’énergie, moins de gaspillage, et sûrement plus de contacts humains et de solidarités.

C’est à la rencontre de ces acteurs que vous invitent les organisateurs de la Foire du Trièves. Découvrez-le en rencontrant les exposants présents et en dégustant le programme de conférences, films, ateliers pratiques et tables rondes.

Oui, il y a plein d’énergie dans le Trièves. Venez la découvrir, c’est réjouissant !


Quelle foire ? Transion, bio, écotourisme, 15-16 sept 2012

La foire bio de Mens est devenue la Foire du Trièves – Transition, bio, écotourisme. Elle est née de la fusion entre la foire bio (14 éditions au compteur) et la fête de la transition de 2011, et se tient aux mêmes dates que la foire bio.

Le choix des exposants, des ateliers et des conférences est guidé par un esprit transition : plutôt que des exposants exclusivement bio, il s’agit de mettre en avant toute activité ou projet du territoire susceptible de contribuer au moins partiellement à la transition énergétique, économique et sociale du Trièves.

Ce choix permet aussi de présenter au public un plus grand nombre d’exposants locaux qu’auparavant, sans pour autant se fermer sur l’apport d’exposants et d’expériences extérieurs. La foire devient également un temps de rencontre des acteurs locaux autour du thème de la transition, dans le but de créer toujours plus de convergences, de surmonter les barrières socio-culturelles et d’amplifier les actions liées à la transition.

Le changement par le geste et l’exemple !

Animations culturelles, ateliers, conférences, tables rondes, films,exposants : demandez le programme !

Site de la foire : Quelle foire ?

fichier pdf Quelle foire ! Quel programme !

Quelle foire ? Transion, bio, écotourisme, 15-16 sept 2012 dans Calendrier et actualités locales Quelle-foire-Laffiche-682x1024


Le Trièves en transition dans une revue allemande

C’est la revue Zeo2 (CO2) qui publie 2 pages sur le Trièves, suite à la visite de la journaliste Katja Trippel dans la région en février dernier :

Le Trièves en transition dans une revue allemande Die-französische-Transformation-724x1024


Visite du Conseil économique et social européen en Trièves

Le lundi 13 août, M. Pierre-Jean Coulon, représentant français du Conseil économique et social européen* (CESE), viendra prendre connaissance de l’initiative lancée par Trièves en Transition**, et découvrir ce qui se passe du côté de la transition énergétique et économique dans le Trièves.

Cette visite se place dans le cadre d’un travail du CESE sur l’implication des citoyens dans les solutions énergétiques locales, en partenariat avec le Réseau International de la Transition. L’étude du CESE s’intéresse aussi aux autres aspects de la transition (économique, sociale, etc.).

Des visites similaires ont lieu dans des territoires en transition d’une quinzaine d’autres pays de l’UE. Pour la France, c’est le Trièves qui a été choisi. M. Coulon rencontrera également des acteurs locaux engagés dans des projets énergétiques, économiques et sociaux, partenaires de Trièves en Transition.

Le programme de cette journée, qui est un premier contact en vue d’un approfondissement ultérieur :

9h : petit-déjeuner au Café des Arts à Mens avec deux membres de Trièves en Transition pour faire connaissance, vous présenter la journée, et pour vous exposer le contexte, notre démarche et nos actions.

10h : Table ronde avec des acteurs locaux qui vous présenteront leurs actions dans divers domaines, à l’espace culturel de Mens :

- déplacements et site Trievoies
- précarité énergétique (services sociaux du département)
- épargne des habitants au service de l’économie locale et club d’investissement du Trièves (Cigales)
- foire du Trièves (ex-foire bio, maintenant foire de la Transition et de l’écotourisme)
- urbanisme : PLU de Mens et SCOT du Trièves
- rencontres producteurs-consommateurs aliemntaires dans le cadre de notre groupe de travail Alimentation

11h30 : apéritif avec les participants et les élus invités

12h : repas local solaire préparé dans un four solaire

14h : rencontre avec les porteurs du projet de centrale photovoltaïque villageoise, à Mens :

15h : visite de deux associations à Mens :

- Trièves Compostage, qui met en place des composts de quartier et forme des maîtres composteurs
- Vignes et Vignerons du Trièves, qui tente de sauvegarder et de relancer le patrimoine viticole du Trièves

16h : fin

Cette visite montre l’intérêt porté au niveau européen à l’expérience menée dans le monde par le mouvement de la Transition, et pour les solutions émanant de la société civile. Elle est l’occasion de mettre en valeur le travail de Trièves en Transition et de ses partenaires sur le territoire.


Réunion épargne du 31 mai : Un club Cigales se crée !

Réunion épargne du 31 mai : Un club Cigales se crée ! dans Actualites de Trieves Apres-Petrole cigales3

Le jeudi 31 mai dernier s’est tenue à Clelles une réunion publique sur l’épargne locale et solidaire, animée par Marilyne Mougel (Nef 38 et Fédération des clubs CIGALES) et Danier More (Terre de Liens 38).

Cette première réunion sur le thème de l’économie locale dans la transition, et à la réappropriation de l’argent par les citoyens, présentait divers outils destinés à collecter l’épargne locale et à l’investir dans des projets économiques locaux.

La coopérative Terre de liens collecte l’épargne au niveau national et s’en sert pour acheter des terres afin de faciliter l’installation d’agriculteurs, que la hausse des prix fonciers empêche de s’installer. Un groupe local d’épargnants accompagne le porteur de projet.

terre_de_liens-300x178 dans Économie locale

Mais c’est surtout les clubs Cigales qui ont retenu l’attention des participants. Le signe CIGALES signifie Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire. Un club Cigales rassemble entre 5 et 20 personnes désireuses de mettre leur épargne à disposition de créateurs d’entreprises, en épargnant entre 8 € et 450 € par mois pendant 5 ans. Ainsi, même si vous n’avez pas de gros revenus, vous pouvez donner un sens à votre épargne et savoir à quoi va servir votre argent en aidant une entreprise locale, agricole ou autre.

Ce jeudi-là, 7 personnes ont décidé de se lancer et de créer un premier club en Trièves. Une réunion de constitution du club aura lieu de mardi 10 juillet. Un premier pas vers une prise en charge de leur argent par les Triévois, la première pierre d’une finance solidaire dans notre région, pour une économie locale plus forte en temps de crise.

Il est encore temps de rejoindre le club. Vous trouverez ci-dessous une documentation qui vous permettra d’en savoir plus.

Pour nous rejoindre : transition.trieves@orange.fr

Cigales-image-214x300

fichier pdf Guide Pratique à destination des futurs cigaliers


Rencontre agriculteurs-consommateurs le 24 mai

Dans un territoire comme celui du Trièves, les agriculteurs façonnent ses charmants paysages. Certains d’entre nous leur achètent peut-être des légumes, des céréales, du pain ou de la viande.
Mais comment vivent-ils, quelles sont leurs conditions de travail, quelle est la pénibilité de leurs tâches, ….. vont-ils arrêter ? si oui, pourquoi ? la récente crise du lait n’est qu’un aperçu de la difficulté de vivre de l’agriculture.

Dans le contexte de la transition économique et énergétique, l’agriculture est un secteur clé de l’avenir. Trièves en Transition souhaite promouvoir l’alimentation locale, les circuits courts et l’emploi agricole. Dans le but de rapprocher les consommateurs et les producteurs, nous vous invitons à mieux connaître et échanger sur ces réalités à travers un

Cycle de 5 rencontres agriculteurs – consommateurs

la première rencontre aura lieu

Jeudi 24 mai à 20 h à l’Espace culturel de Mens
sur le thème « fermes en difficulté, agriculture en crise »

A vos agendas : lundi 25 juin,. agriculture, des solutions innovantes (attention date modifiée par rapport à l’article dans les Nouvelles du Pays)
Jeudi 20 septembre : vivre d’une petite exploitation agricole
Jeudi 18 octobre, l’installation de nouveaux agriculteurs.
Jeudi 22 novembre, liens agriculteurs-consommacteurs.

Rencontre agriculteurs-consommateurs le 24 mai dans Actualites de Trieves Apres-Petrole affiche-agri-en-crise-723x1024


Embarquez dans la Transition économique !

Embarquez dans la Transition économique ! dans Actualites de Trieves Apres-Petrole Affiche-31mai-12-V1


Devenez sociétaire de la future centrale photovoltaïque villageoise

Le projet se précise !
Venez découvrir les résultats de l’étude de faisabilité des « Centrales Villageoises photovoltaïques du Trièves » sur les sites de Mens et du Col de l’Arzelier.

Une société locale est sur le point de naitre, vous avez des questions ? Vous souhaitez participer à ce projet citoyen sur les énergies renouvelables ?

Une soirée-débat publique est organisée le vendredi 11 mai à partir de 18h30 à l’Espace Culturel de Mens, à l’initiative de la Communauté de Communes du Trièves, de Rhônalpénergie-environnement et des élus et habitants motivés par le projet.

Programme :

18h30 : Présentation des aspects techniques et architecturaux.
19h30 : Buffet
20h30 : Présentation et débat sur le montage juridique de la future Société « Les Centrales Villageoises du Trièves ».

Pour illustrer cette initiative, nous vous proposons la visite d’une installation photovoltaïque privée de grande ampleur en partenariat avec L’AGEDEN, le samedi 12 mai. Départs des visites à 10h et 11h.h et à 11h, rendez vous à l’entrée de l’exploitation agricole à la sortie de Prébois en direction du Perrier.

Devenez sociétaire de la future centrale photovoltaïque villageoise dans Calendrier et actualités locales image003


Journée du 12 mai annulée

Bonjour,

La journée de partage de la transition du samedi 12 mai est annulée faute d’inscrits.
A bientôt,

Trièves en Transition


Fêtes des plants bio le 8 mai

A ne pas rater : la Fête des plants.

A noter que les Pouces Vertes organisent aussi chaque année un troc de graines.

Fêtes des plants bio le 8 mai dans Calendrier et actualités locales fêtedesplants8mai-1024x723


12345...11

La 5ème Batterie du 16ème G... |
Presse et le Temps |
Cupidon - Aide aux rencontres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VISION HUMAINE
| actforchange
| collectif d'enseignants de ...