Trièves en Transition


Un séminaire pour découvrir la Transition

Retenez votre journée du samedi 12 mai 2012 ! SEMINAIRE ANNULÉ

Suite à une proposition faite en AG, nous vous invitons à partager et à approfondir notre compréhension de la transition et de sa démarche originale, afin de mieux travailler ensemble et de donner plus d’efficacité à nos actions.

Partager la Transition – concepts, esprit, méthodologie

Samedi 12 mai 2012 de 14h à 20h

à l’espace culturel de Mens

Contenu indicatif :

· La tête : rappel des éléments de compréhension (énergie, climat, économie).

· Le cœur : vision positive, transition intérieure, attitude envers les autres, psychologie du changement.

· Les mains : les 7 étapes de la démarche, mener une réunion autrement, définir un projet, toucher de nouveaux publics, intégrer les principes énoncés à l’AG dans les actions, etc.

Cette journée s’adresse :
- aux membres des groupes de travail, en particulier leurs référents,

- aux membres du comité de pilotage,

- à tous les adhérents et sympathisants de Trièves en Transition, et à toute personne intéressée.

La présence des membres des groupes thématiques et du comité de pilotage est vivement souhaitée afin d’assurer l’efficacité de la formation.

Déroulement :

14h-18h : séminaire et bilan

18h-20h : apéro dînatoire – apporter miam miam et glouglou à partager !

Infos pratiques : La journée animée par Pierre Bertrand et Pascale Cosson est gratuite, mais nous vous demandons de vous inscrire avant le 6 mai ICI.


Soirée déchets et recyclage le 13 avril

Le vendredi 13 avril, à 20h à l’espace culturel de Mens, Re – Cycle – Art organise, en partenariat avec Trieves compostage, la communauté de communes du trieves et la mairie de Mens, une soirée ayant pour theme

La gestion Trievoise des dechets et le recyclage

L’occasion pour nous d’en savoir un peu plus sur ce qu’on fait de nos poubelles, et surtout comment mieux s’en servir!!!!

Soirée déchets et recyclage le 13 avril dans Calendrier et actualités locales Soirée-Recyclage-211x300


Centrale photovoltaïque villageoise : exprimez-vous

Un projet de centrale villageoise photovoltaïque se prépare sur le site de la Zone Artisanale de Mens.

La Communauté de Communes du Trièves, les parcs naturels régionaux rhônalpins, , Rhônalp-Énergie-Environnement, la région Rhône-Alpes, le Conseil général de la Drôme souhaitent recueillir l’avis des habitants du Trièves à travers un sondage qui prend moins de 5 minutes.

Ce sondage est disponible sur la page web en cliquant ici.

Il permet d’évaluer votre intérêt et votre participation potentielle dans la création d’une société locale sans engagement de votre part.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce projet , cliquez ici.

En vous remerciant par avance pour vos réponses
Thomas Goujon
Référent citoyen


Mobiliser la société face au pic pétrolier

Nous relayons cet appel à prendre conscience d’une réalité physique à laquelle nous devons faire face: le pic de production du pétrole. L’objectif des signataires est de « poser le problème ». Nous ne voulons pas faire peur: nous pensons qu’il est possible de vivre sans pétrole sans être malheureux, à condition de s’y préparer dès maintenant.

Il va falloir sortir du pétrole, du charbon et du gaz et préserver le climat. Vaste programme…

Chacun est cordialement invité à signer cet appel !

Mobiliser la société face au pic pétrolier

Tribune parue dans Le Monde.fr | 22.03.2012 à 09h18 • Mis à jour le 22.03.2012 à 14h31

Par Pierre René Bauquis, Yves Cochet, Jean-Marc Jancovici, Jean Laherrère, Yves Mathieu

Après plus d’un siècle d’augmentation importante de la production et de la consommation de pétrole, la Terre s’essouffle et la notion de « pic de production », autrefois ignorée, s’impose comme une réalité inéluctable. Cette tension se manifeste d’ores et déjà à travers le déploiement de techniques d’extraction demandant toujours plus d’investissements, d’énergie et de matériaux. En effet, lorsque des réserves sont limitées, le rythme de leur exploitation suit une courbe croissante, puis elle plafonne à son maximum en formant un plateau, avant de décroître. C’est le cas du pétrole facilement accessible et bon marché dont la plupart des experts, y compris, désormais, l’Agence internationale de l’énergie, admettent qu’il a atteint son pic de production mondial il y a quelques années.

Malgré les découvertes de gisements récemment médiatisées, le monde continue de consommer beaucoup plus de pétrole qu’il n’en trouve par l’exploration. L’extraction du pétrole difficile, appelé non-conventionnel (sables asphaltiques, pétrole de roche-mère, grands fonds marins…) sera beaucoup plus coûteuse et surtout beaucoup plus lente. Elle ne permettra donc pas d’éviter la baisse de la production mondiale après un plateau qui ne devrait durer que jusqu’en 2015-2020. Les énergies alternatives, même si elles sont développées à un rythme soutenu, ne pourront pas compenser le déclin de la production de pétrole, que ce soit en quantité ou en coût de production. Aucune solution de substitution aux carburants liquides n’est disponible à l’échelle de la demande, actuelle ou future.

A l’avenir, nous disposerons fatalement de moins d’énergie et de ressources alors que nous sommes de plus en plus nombreux sur Terre et que les pays émergents sont en phase d’industrialisation rapide. Par ailleurs, les pays exportateurs consomment une part toujours plus importante de leur production pour alimenter leur développement.

Or force est de constater que le fonctionnement de notre société dépend aujourd’hui d’une croissance économique soutenue qui va de pair avec une consommation toujours plus importante d’énergie et de ressources. L’urgence apparaît donc d’anticiper une inexorable descente énergétique. Les limites physiques devraient déclencher une réelle transition de la société vers une diminution majeure de notre dépendance aux ressources non renouvelables, par un changement profond des comportements, de l’organisation du territoire et de notre économie. Si cette transition n’est pas anticipée, elle sera subie de manière chaotique et provoquera des conséquences économiques désastreuses, à l’image de la crise des subprimes. Les fondements de la démocratie et la paix pourraient donc être menacés.

Dans ce contexte, il est indispensable que les responsables politiques, mais aussi l’ensemble des acteurs sociaux et économiques ainsi que les citoyens français, prennent conscience de cet enjeu et fassent preuve d’anticipation, car nous sommes face à un péril réel pour la cohésion sociale et le fonctionnement de l’ensemble des secteurs vitaux de notre collectivité. Les signataires de cet appel invitent tous les candidats à l’élection présidentielle à tenir compte de cette situation urgente. Ils leur demandent de prendre position sur cette question, dans le cadre de débats et de propositions politiques concrètes. Celles-ci devront être compatibles avec la réalité physique de l’extraction des ressources et permettre de faire face à la décrue énergétique de notre société.

Pierre René Bauquis, Yves Cochet, Jean-Marc Jancovici, Jean Laherrère, Yves Mathieu

Pierre René Bauquis, ancien directeur de la stratégie et la planification du groupe Total ;

Yves Cochet, député européen, ancien ministre de l’environnement ;

Jean-Marc Jancovici, ingénieur consultant, président de The Shift Project ;

Jean Laherrère, président d’ ASPO France (Association pour l’étude du pic pétrolier et gazier), ancien patron des techniques d’exploration du groupe Total ;

Yves Mathieu, ancien chef du projet ressources pétrolières mondiales à l’Institut français du pétrole, auteur du livre Le dernier siècle du pétrole : la vérité sur les réserves mondiales (Editions Technip, 2010).


AG de Trièves en Transition le 12 mars au Percy

Cher-es adhérent-es,
Cher-es ami-es de la Transition,

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’Assemblée générale ordinaire de Trièves en Transition, précédée de la poursuite et de la conclusion du travail commencé le 3 décembre dernier pour définir la suite de l’action de l’association et faire des propositions concrètes sur les thèmes suivants :

- Alimentation,
- Déplacements,
- Education et Lien social,
- Transition intérieure et Fonctionnement interne,
- Informer et Fédérer.

Si vous n’avez pas pu participer à ce travail de réflexion le 3 décembre, il est encore temps de vous joindre à nous dès 17h. Pour en savoir plus, rendez-vous au bas de l’affichette !

Et puis mange-mange et glouglou à partir de 20h, apportez de quoi réjouir les papilles !

A très bientôt,
Le comité de pilotage

AG de Trièves en Transition le 12 mars au Percy dans Actualites de Trieves Apres-Petrole 031-212x300


Centrale photovoltaïque villageoise : le projet avance

Dans le cadre de la réflexion sur l’implantation d’une centrale villageoise photovoltaïque sur le site de la ZA du Ruisseau, à Mens, vous êtes invité à venir réfléchir ensemble à l’intégration paysagère du projet sur le site,

Le lundi 5 mars à partir de 17h, à la ZA du Ruisseau
(si la météo est trop mauvaise, nous nous retrouverons directement en mairie)

Centrale photovoltaïque villageoise : le projet avance dans Calendrier et actualités locales article

La réunion se poursuivra en Mairie, à partir de 18h, pour la présentation de premiers scénarios d’aménagement par le CAUE de l’Isère. N’hésitez pas à mobiliser des personnes susceptibles d’être intéressées par la démarche dans vos réseaux. (Pour les volontaires, un sentier pédestre relie la ZA du centre de Mens, compter 10-15 min de marche)

D’autres groupes de travail vous seront proposés au printemps pour faire avancer le projet sur ses aspects techniques, ou sur le montage de la société locale. Retrouvez toute l’actualité de la démarche sur le site du projet en cliquant ici.

L’idée est que ce soit la collectivité qui soit maîtresse de la production électrique, et non une multinationale de l’énergie, grâce à une société d’exploitation locale faisant appel notamment au capital des habitants.


Découvrez la recyclerie de Mens !

Une initiative à connaître absolument : la recyclerie créée par Florian Bordenave à Mens, rue Louis-Rippert (direction Cordéac).Si vous pensez que jeter des objets réparables est idiot, si vous aimez réparer vous-mêmes les objets, ou si vous souhaitez apprendre, la recyclerie de Florian est un endroit incontournable, créé par un bricoleur futé et généreux.

Le démarrage est difficile : un projet à soutenir absolument !

Lien vers le site : Re-Cycle-Art

Découvrez la recyclerie de Mens ! dans Ateliers pratiques Logo5-300x105

KésaKo ?
C’est un lieu de bricolage collectif; de la place des compétences et des outils (voir page  » l’atelier bricolage ») en tous genres sont mis à votre disposition pour toutes vos idées et tous vos projets…

L’atelier est la aussi pour encourager le recyclage.On vous montrera comment réutiliser, réparer vos objets, créer avec de l’ancien!

Comment ca marche?

Il faut etre adherent de l’association pour l’accès à l’atelier et ses services.
Deux possibilités:
* L’adhesion normale
Vous reglez la cotisation de 1€ pour un an puis une participation à prix libre aux frais de l’atelier ( consommables, electricité et loyer principalement)
* L’adhesion de soutien
Vous reglez une cotisation de 70€ pour un an avec utilisation illimité de l’atelier
Le prix libre est pour l’association le meilleur moyen de mettre ses services au plus grand nombre, à chacun d’être solidaire!

Appel à dons !!

La recyclerie a besoin de vos personnes, compétences ou outils (cassés et repérables ou usés et entre tenable) que vous souhaitez mettre à disposition de tous.
Cet atelier est avant tout collectif et son but est d’apprendre tous ensemble, apportez aussi vos idées de bricolage !

Permanence chaque Mercredis de 14h à 19h

Association loi 1901 Re – Cycle – Art
Rue Louis Rippert – 38 710 Mens
Mail: recyclerietrieves@gmail.com
Tel : 04 76 34 96 48


Des groupes de travail pour créer un projet : la rentrée du 3 décembre en images

C’est avec le désir de passer enfin à l’action et de transformer la transition en réalité que 19 personnes se sont retrouvées le 3 décembre dernier à Saint-Sébastien pour une rencontre destinée à imaginer la suite du travail de Trièves en Transition.

Après un temps de prise de contact, nous avons pu rencontrer nos descendants de 2050 :

Des groupes de travail pour créer un projet : la rentrée du 3 décembre en images dans Actualites de Trieves Apres-Petrole Descendants-mini-300x168

La transition s’étant bien passé, ils ont pu remercier leurs ancêtres de 2011, leur raconter quels sont les éléments fondamentaux de leur monde d’après-pétrole et expliquer ce qui, de leur point de vue, a été déterminant pour la réussite de la transition parmi les actions entreprises ou suscitées par Trièves en Transition.

Puis nous avons réuni nos envies, idées, propositions sur le mandala de la transition :

mandala-mini1-300x224 dans Actualites de Trieves Apres-Petrole

Encore des post-it ! Animé par Vincent Audouin, l’atelier a permis de dégager des points forts selon 3 cercles concentriques :
- les valeurs qui nous animent
- les principes et attitudes par lesquels actionner le changement
- les actions qui susceptibles de les mettre en pratique

Des thèmes sont vite apparus sous forme de « tranches de camembert » thématiques.

Constitution de groupes de travail :

groupes-mini-300x224

Des groupes de volontaires se sont emparées chacun d’une tranche de camembert (avec des ciseaux) et s’est plongé dans le thème correspondant pour synthétiser les propositions, éventuellement les compléter et faire des propositions d’action.
Le temps n’ayant pas permis d’aller jusqu’au bout, tous les groupes se sont fixés rendez-vous ultérieurement pour terminer et présenter ses conclusions à tout le monde.

mandala3-mini-300x224

Si vous avez manqué le début ou si vous êtes aussi intéressé par un autre groupe que le vôtre, il reste possible de rejoindre les groupes thématiques pour finaliser les propositions :

- Informer et fédérer, prochaine rencontre le mercredi 18 janvier,
- Education et Lien social, prochaine rencontre le lundi 9 janvier,
- Alimentation,
- Déplacements,
- Transition intérieure et Fonctionnement.

Le compte-rendu, les dates et lieux de rendez-vous des groupes vous serons communiqués prochainement.

Il est encore possible de créer des groupes sur des thèmes non représentés, à conditions de trouver des comparses (nous contacter). L’économie a donné lieu a de nombreux post-it, mais il a manqué de monde pour la prendre en charge. Qu’on se le dise !

Une conclusion dansante

Après avoir sué sang et eau, tout le monde a pu se régaler de 2 excellentes soupes au caillou, avant de danser ensemble au son de l’accordéon et de la viole de la Bise du Connest, pour des danses du monde entier.


Ligne Grenoble-Gap : des horaires pas vraiment « transition »

Voici le communiqué que Trièves en Transition a envoyé à Gérard Leras, conseiller régional et président du Comité de Ligne, à propos des nouveaux horaires aberrants de la ligne SNCF :
Ce communiqué est suivi d’un appel de l’association des usagers de la ligne à un rassemblement ce vendredi 9 décembre à l’arrivée du train à 8h12 à Grenoble, précédé d’un déjeuner dans le train.

COMMUNIQUÉ :

Trièves en Transition est un collectif de citoyens qui s’est créé pour inviter les habitants du Trièves à se préparer à la fin du pétrole bon marché. Dans le contexte préoccupant de la situation énergétique mondiale, en particulier dans le domaine des carburants liquides, il devient urgent de nous sevrer de notre dépendance au pétrole. Cette transition est particulièrement cruciale dans le Trièves qui, en tant que territoire rural peu dense, dépend à 65 % du pétrole contre 45 % en moyenne nationale.

L’offre de transports publics a un grand rôle à jouer dans cette transition, et les efforts du Conseil Régional, qui ont abouti à augmenter constamment l’offre de tains sur la ligne Grenoble-Gap et rendre le train toujours plus attractif, vont incontestablement dans le bon sens.
Aussi, la décision de RFF et de la SNCF de diminuer le nombre de trains et de remplacer certains trains en heures de pointe par des autocars va-t-elle à contresens de l’évolution du monde actuel. Si elle est pérennisée, elle va nous priver de moyens de transports collectif au moment où nous allons en avoir le plus besoin.
Faut-il préciser que cela va également à l’encontre des engagements de la France en matière de réduction des émissions de CO2 ?

D’ores et déjà, de nombreux voyageurs quotidiens nous font part de l’obligation pratique dans laquelle ils vont se trouver de reprendre leur voiture.
Face à la nécessité d’adapter dans un proche avenir nos consommations d’énergie et nos déplacements, Trièves en Transition demande à RFF et à la SNCF de ne pas priver les territoires desservis par la ligne Grenoble-Gap de la possibilité d’affronter avec succès les défis vitaux du XXIe siècle que sont la fin du pétrole bon marché et le réchauffement climatique.

gareclellessmall.jpg

APPEL A UN RASSEMBLEMENT LE VENDREDI 9 NOVEMBRE :

POUR DEFENDRE NOTRE TRAIN GRENOBLE-GAP
RENDEZ-VOUS CE VENDREDI 9 DECEMBRE !

Pour protester contre la suppression de trois trains sur la ligne Grenoble-Veynes-Gap,
pour affirmer l’importance que représente cette ligne de train et ce service public dans nos vies,
ce vendredi 9 décembre nous vous invitons à prendre le petit-déjeuner dans le TER arrivant en gare de Grenoble à 8h12,
avec un rassemblement convivial et revendicatif à l’arrivée du train.

Apportons des thermos de café et de thé, des croissants,
des pancartes pour nous exprimer !

À vendredi !

Un collectif d’usagères et d’usagers de la ligne Grenoble-Gap
et l’association AGV (promotion de la ligne Grenoble-Veynes)
Renseignements : association.agv@gmail.com


Re-Cycle-Art : un atelier pour apprendre à réparer

flyrecycleart.jpg


12345...11

La 5ème Batterie du 16ème G... |
Presse et le Temps |
Cupidon - Aide aux rencontres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VISION HUMAINE
| actforchange
| collectif d'enseignants de ...